Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Tuesday, September 11, 2012

Français - CENSURE DE BARACK OBAMA face à la TECHNOLOGIE KESHE





Réponse de la fondation Keshe

M. Keshe, l’information sur la censure par Barack Obama sur la technologie Keshe est dégoûtante pour nous tous ici aux États-Unis, qui avons impatiemment suivi vos développements.

Pourriez-vous s'il vous plaît citer le décret spécifique qui a créé cette situation.

La réponse de la Fondation Keshe:
La technologie spatiale de défense développée par la Fondation Keshe utilisant les champs de force magnétiques et gravitationnels (Magravs) s'est révélée être la meilleure méthode pour bloquer les champs magnétiques des systèmes de communication à n'importe quelle fréquence.
Le système est capable de brouiller toutes les lignes de communication et lorsqu'il est utilisé correctement, il peut directement bloquer toute communication sur une grande superficie, même à distance.
Cela signifie qu’avec un minimum d'effort toutes les communications satellites peuvent être bloquées.
Nous avons testé ce système il y a 4 ans et avons vu les résultats.
Lorsque ce système est utilisé efficacement par des forces qui sont actives dans une certaine zone, le côté opposé ne peut pas envoyer d’informations à son destinataire.
Le récent décret américain prouve leur préoccupation sur ce qu’est notre technologie de pointe et montre que le côté opposé pourrait les empêcher d'exercer leurs activités.
Ainsi, ce décret en révèle plus que ce qui est vu au premier regard.

En réalité, il montre que les États-Unis ne disposent d'aucun système qui puisse supplanter une technologie aussi puissante et aussi avancée, et par le moyen d’un décret, ils tentent d'interdire les nouvelles technologies afin d’avoir une excuse pour étiqueter des organisations comme la Fondation Keshe d’organisation de voyous.
Nous sommes ouverts, nous restons ouverts et nous invitons les scientifiques américains à se joindre à nous afin que nous puissions utiliser cette technologie de manière efficace pour la protection de nos vaisseaux spatiaux.

Cette technologie a été développée par la Fondation Keshe, telle qu’elle est décrite dans nos dépôts de brevet, de sorte que nos vaisseaux spatiaux puissent être protégés de toutes zones de haut niveau de rayonnement de champ magnétique qui serait détectés, afin que les équipements et les passagers puissent être en sécurité lorsque les vaisseaux spatiaux les traverseront.

L'une des utilisations de cette nouvelle technologie est de bloquer n'importe quel champ magnétique véhiculant des informations au travers une zone importante cible de l'espace.
C'est ainsi que la résonnance magnétique a été arrêtée, qu'elle a été incapable de recevoir les informations à partir de ses satellites de contrôle lors de la procédure.

En un mot, "Bienvenue à la réalité de la technologie spatiale», et de la voir fonctionner en temps réel et à grande échelle.

Notre technologie est offerte au gouvernement des États-Unis également, s'ils sont prêts à accepter que les physiciens nucléaires iraniens ne soient pas nécessairement à trahir leur nation s'ils partagent la technologie spatiale avec eux.
Nous sommes ici pour apporter la paix au monde afin que l'humanité soit prête à rejoindre la communauté universelle.
Si le partage des technologies entre les nations amies comme l'Iran et les Etats-Unis est un acte criminel alors l'homme d'aujourd'hui ai sombré plus bas qu’à l’époque des hommes des cavernes.

Nous avons invité la NASA pour expliquer leur technologie OVNI et nous sommes prêts à faire la même chose en leur expliquant notre système Magravs.
Cette offre leur a été faite  dans une interview lors d’une conférence en directe, à Los Angeles dimanche dernier, et nous verrons ce que sera leur réponse.

Source: http://www.keshefoundation.org/fr/media-a-papers-fr/keshe-news/313-us-presidential-decree-and-keshe-foundation-response


Comment aider la Fondation Keshe ? Cliquez ICI
Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos