Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Saturday, June 22, 2013

Nouvelles de « Z » en Turquie : La puissance de la station debout dans le silence

Nouvelles de « Z » en Turquie :
La puissance de la station debout dans le silence
 Demonstrations in Istanbul
Note: Le lecteur turc « Z » à nouveau affronte la peur en démontrant combien le silence est en vérité puissant
De « Z » 19 juin 2013
Chers amis
Vous devez vous souvenir que mon dernier message fut posté tard dimanche soir (temps turc) disant que les arrestations Facebook avaient commencé et que l’on m’a conseillé de ne pas envoyer quoique ce soit en opposition avec le gouvernement et de détruire toutes mes mises à jour. Et une grande partie d’entre nous l’ont simplement fait (sans l’envoyer).
Je me suis réveillé lundi matin en colère ! J’étais en colère contre moi parce que envahi par la PEUR la veille ; une chose j’ai demandé aux gens de ne pas le faire et les ai convaincus que ce n’était qu’une illusion.
Donc à 6 heures le matin J’ai voulu écrire ce mot sur mon mur ; mais  j’ai choisi d’attendre.
La colère et la fureur font aussi partie de la peur et je me suis retiré de tout, témoin des écrans de TV, de mon PC et de mes amis. Ensuite, j’ai dû accepter que j’étais un humain, comme nous tous et nous avons le droit de faire des erreurs, et vint alors le soulagement.
Donc  revenons un peu en arrière et laissez-moi vous expliquer les évènements qui sont arrivés en Turquie depuis Samedi. Certains en sont conscients et d’autres pas. Après les négociations avec le Premier Ministre les groupes de protestation se sont relaxés voyant un peu d’espoir de paix et en fait ils se préparaient vraiment à réduire la manifestation au  parc Gezi. Donc tout le monde était d’humeur festive et ce pendant  le week end, alors que le Parc Gezi et la place Taksim étaient bondées de toutes sortes de gens incluant des personnes âgées, des enfants et des touristes.
Vers 20 heures, alors que se tenait un concert dans le Parc, les gens furent avertis de le vider car dans quelques minutes l’attaque allait commencer.
Maintenant je peux vous raconter les 36-40 heures suivantes où cette nation a traversé la torture et j’ai observé longtemps envoyant des centaines de photos de gens paisibles et désarmés étant battus par des groupes de policiers, des grand parents asphyxiés, des enfants perdant leurs parents dans la cohue,  des résidents intoxiqués dans leurs propres foyers,  les hôtels, les restaurants, les pharmacies, les hôpitaux et les centres d’urgence étant attaqués et toutes sortes de violences que vous pourriez à peine imaginer. Et j’ai décidé de ne pas gâcher votre journée comme on a gâché nos vies des quatre derniers jours. S’il vous plait sachez simplement que  nous sommes devenus un pays écrasé et meurtri durant le week end à la fois physiquement et psychologiquement.
Manifestement, je ne fus pas le seul à le ressentir hier. Il y a eu une grève générale mais les participants et les organisateurs furent très intelligents. Ils ont marché calmement et ont essayé d’éviter la police partout où ils pouvaient, parce qu’aucun civil normal ne pouvait se risquer à une nouvelle journée sanglante.
Le reste des gens sont restés chez eux autant que les circonstances leur permettaient. Les gens ont essayé de dormir, parce que la majorité n’avait pas dormi depuis deux jours. Et je n’ai cessé de penser comment écrire ce message à tout le monde.
Ensuite à 18.30 le soir un homme vint à la place Taksim et se tenait debout. Il n’a pas bougé pendant des heures, ne parlait pas, ni ne chantait ni ne dansait, se tenait seulement en silence. Et vers minuit des centaines l’avaient rejoint en silence.
Ils m’ont donné un grand espoir, parce qu’un de mes plus grand soucis était la suite de cette expérience sanglante, à savoir si les manifestants allaient devenir violents ou non. Maintenant je sais qu’ils ne le feront pas.
Depuis lors, des gens se tiennent debout en silence dans de nombreuses villes et cités, et particulièrement à des endroits qui recouvrent une signification pour eux, par exemple un des manifestants fut fusillé à Ankara devant la station de TV qui ne diffusait pas ce qui se passait dans le pays. Et oui, certains d’entre eux sont arrêtés pour se tenir simplement debout, ils ont trouvé un argument ; se tenir debout en silence est une violence psychologique envers la police ! Ces bâtards savent comment nous rendre fous.
Alors que tout le monde dans le pays « se dresse » d’une façon ou d’une autre, Je vous demande à nouveau votre aide. Comme d’habitude, une énergie apaisante, d’amour et de lumière de votre part sera grandement appréciée. Il y a beaucoup de négativité à nettoyer dans ce pays et nous avons besoin de toute l‘aide que vous pourriez nous donner.
D’un autre côté il y a des choses de la 3D que vous pourriez faire pour nous aider. telles que contacter vos membres du parlement, les députés, les ONG comme Amnesty international, les Représentants de l’Union Européenne, les média, les média alternatifs et qui que ce soit auquel vous pensez devoir informer des atrocités, demandez leur d’agir en conséquence et de mettre la pression sur le Gouvernement Turc.
Ce gouvernement agit bien au-delà de son pouvoir que lui donne la constitution, on a parlé de 5000 blessés pendant les manifestations et je sais avec certitude que ce chiffre est bien plus élevé, une majorité des blessés ne sont pas allés à l’hôpital pour éviter d ‘être arrêtés.
Le nombre de gens arrêtes fut annoncé comme 450 et à nouveau il y a beaucoup plus de gens manquant qui sont détenus par la police et dont on n’a plus entendu parler depuis 48 heures.
Les nombres officiels sont faux. Rien de que font ou disent les manifestants est contre la constitution il n’y a donc aucune justification des violences de la police envers eux.
A nouveau, c’est complètement  en opposition de tous les traités internationaux que la Turquie a signés pour l’utilisation des armes chimiques contre qui que ce soit et pire son propre peuple, mais c’est ce qui est arrivé ce week end, nous avons beaucoup de personnes avec des brûlures à l’acide au 2nd et 3e degré.
Les arrestations via les média sociaux continuent Ils se réunissent pour édicter une loi d’urgence pour réguler les média sociaux et internet, de la façon qu’ils le veulent. S’il vous plait dispatcher ces vérités à ceux concernés. Il y a des pétitions en ligne mais elles sont toutes dirigées vers le gouvernement turc et jusqu’à présent nous savons qu’ils restent sourds et aveugles à ce qui se passe donc je ne partagerai pas les liens ici.
Merci beaucoup pour votre aide et je vous promets de ne plus jamais sombrer dans la peur !
Amour à vous tous !
« Z » inclue les deux liens ci-dessous :

http://www.guardian.co.uk/world/2013/jun/18/turkish-man-silent-vigil-taksim-square
Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos