Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Tuesday, February 11, 2014

Dernière mise à jour concernant les révélations de Snowden à propos des traîtres agissements des Etats-Unis S.A.


LA BOMBE :  Snowden a récupéré le fichier complet des employés du gouvernement américain – tous les noms,  les  adresses privées et autres données personnelles de « tous » les fonctionnaires et employés du gouvernement – y compris ceux des forces de l’ordre – plus ceux des banquiers, membres des conseils d’administration des sociétés anonymes et d’autres encore !

Jeudi, le 6 février 2014

Le 6 février 2014 – (TRN) – Edward Snowden, l’ancien employé d’un sous traitant de l’Agence de Sécurité Nationale (NSA) a emporté avec lui plusieurs paquets d’information « explosifs » lorsqu’il a quitté le pays et commencé à révéler avec quelle intensité le gouvernement américain espionnait ses propres citoyens. Il dispose des informations personnelles de tous les fonctionnaires élus, policiers, juges, banquiers, membres des conseils d’administration des sociétés anonymes et d’autres encore !


Lors d’une réunion d’information pour les membres du Congrès qui a eu lieu mercredi, ceux-ci ont découvert que Snowden avait emporté avec lui :

-          Un fichier complet d’absolument tous les employés et fonctionnaires du gouvernement des Etats-Unis.

-          Les noms, adresses privées, numéros de téléphones fixes et mobiles, dates de naissance et numéros de sécurité sociale de toute personne ayant des relations avec un ministère du gouvernement américain.

-          Les fichiers comprennent les fonctionnaires élus, les employés des cabinets ministériels, les magistrats, et « tous » les employés des agences chargées de faire appliquer la loi, y compris les officiers assermentés.

-          Des fichiers analogues concernant les données personnelles de TOUS les sous-traitants du gouvernement et de tout le personnel de ces sous-traitants !

-          Des fichiers analogues concernant les données personnelles de TOUTES les Banques, leurs cadres dirigeants et leurs conseils d’administration, y compris tous les actuels et anciens membres de la Réserve Fédérale.

-          Des fichiers analogues concernant les données personnelles des détenteurs de tout types de licences gouvernementales tels que les médecins, les avocats, les courtiers en bourse, les traders de matières premières … et beaucoup d’autres.

-          Des fichiers analogues de toutes les données personnelles de TOUTES les sociétés anonymes non bancaires des Etats-Unis, y compris leurs cadres dirigeants et les membres de leurs conseils d’administration.

Snowden a clairement dit que s’il était arrêté, s’il disparaissait, ou s’il « mourait » quelle qu’en soit la cause, TOUTES les informations en sa possession seraient révélées publiquement.

TRN a confirmé que, grâce à Julian Assange et son organisation « Wikileaks », des copies des données cryptées avaient déjà été distribuées à plus de mille deux cents (1200) sites internet dans le monde entier. Ces sites sont d’accord pour détenir l’information jusqu’à ce que le contact avec Snowden soit « perdu ». Une fois le contact perdu, les sites ont été informés qu’ils recevraient les clés de déchiffrage par CD ROM, courriels et transferts de fichiers P2P / Bit-Torrent. Une fois les clés de déchiffrage envoyées, les sites ont reçu pour instruction d’attendre pendant un délai spécifié la confirmation de la disparition, l’arrestation ou la mort de Snowden et à l’expiration de ce délai, de publier les données cryptées.

Et pour rendre la situation d’autant plus néfaste pour le gouvernement, Snowden a dit clairement qu’il révélerait certaines informations sous certaines « autres » conditions. Par exemple, si la Loi Martiale était déclarée aux Etats-Unis ou si des élections étaient annulées pour une raison quelconque, toutes les informations sur les employés du gouvernement seraient révélées. Si une crise économique se produisait, toutes les informations concernant les banquiers/courtiers/traders seraient rendues publiques. Si les sociétés anonymes pratiquent l’hyperinflation sur les prix, toutes les informations les concernant, leurs cadres dirigeants et les membres de leurs conseils d’administration seraient révélées.

Snowden tient littéralement les gens les plus puissants des Etats-Unis à la gorge. Si une des éventualités ci-dessus se produit, chacun à travers le pays saura qui en est responsable et où il réside. On ne peut qu’émettre l’hypothèse que dans les conditions adéquates, il ne faudra pas longtemps pour que les responsables des problèmes de notre pays ne répondent des conséquences de leurs actes ; conséquences arrivant une par une, au cours de la nuit, quand il n’y a aucun recours … et aucune échappatoire.

Des membres dirigeants du Comité des Forces Armées de la Chambre des Représentants sont sortis de la réunion classée secrète « choqués » par la masse d’information qu’il avait emportée en plus des programmes de surveillance de la NSA.

Le représentant républicain Mac Thornberry (R-Texas), président du sous-comité  du Renseignement, Risques émergents et Capacités des Forces Armées et également membre du Comité du Renseignement de la Chambre des Représentants, dit que le compte-rendu des conséquences sur la défense des fuites de Snowden était « classé à un niveau de sécurité très élevé » et qu’en conséquence les détails ne pouvaient en être discutés. (Oui – nous dissimuler la VERITE à Nous le Peuple)

Mac Thornberry a dit que les législateurs « ont quitté la réunion perturbés et en colère » après avoir entendu que les fuites occasionnées par l’ancien employé de Booz Allen Hamilton « allaient bien au-delà des programmes relatifs à la NSA et à la collecte du renseignement. »

Il a qualifié les fuites de si graves qu’elles « compromettent la capacité militaire et la défense du pays » et pourraient « coûter des vies humaines » - en plus que de « coûter certainement des milliards pour les réparer. » (Tout cela est lié aux plans diaboliques de la cabale de supprimer plus des ¾ de la population de la planète – y compris vous et moi – par toutes leurs saisies illégales de propriété et nos « impôts » illégaux – les seules vies en jeu sont les leurs – pas les nôtres – cela peut au contraire sauver nos vies)

« Ses actes étaient de l’espionnage, purement et simplement, » dit Thornberry. (Ah oui ? Alors quels sont leurs plans ? L’espionnage pour sauver la nation est admirable – leurs plans pour nous détruire – qui sont ce que Snowden révèle ici – sont des actes de trahison)

Le président du Comité des Forces Armées Buck McKeon (R-Calif.) a lu sa déclaration plutôt que de faire des commentaires à la volée « en raison du sérieux de la question et de la «sensibilité » des informations qu’ils venaient d’entendre.
« Ed Snowden n’est pas un lanceur d’alerte, c’est un traître », dit McKeon. (Ce serait risible si ce n’était pas aussi ridicule – regardez qui noircit le tableau – la cabale est décidée à détruire la crédibilité de quiconque met en lumière leurs sales trafics)

Peu importe ce que les gens pensent des programmes de collecte de données, a-t-il ajouté, ils devraient être « choqués et scandalisés de découvrir qu’une partie conséquente des informations n’a rien à voir avec la NSA. » (Choqués et scandalisés ? Ah oui ?! Pas d’accord !!! Ces informations concernent tous les TRAÎTRES à notre nation – à la fois à l’intérieur et l’extérieur  contre lesquels nos militaires se sont engagés sous serment à nous défendre – ceux qui ont continué pendant des années à compromettre notre sécurité nationale et rendu notre peuple esclave. Les seules choses qui sont vraiment révélées sont les traîtres et leurs plans et activités traîtresses. Bon pour Snowden – il est un HEROS !)

SOURCE :


By Bridget Johnson

Autre Source et vidéo :

NSA Lanceur d’alerte Thomas Drake parle à la conférence du National Press Club (USA) –

Il a parlé publiquement le 15  Mars  2013 au National Press Club. Thomas Drake a été invité au club national de la presse (USA) sur l’importance de l’information et les sources d’information à la presse.

Edward Snowden n’est pas le seul lanceur d’alerte au sujet des activités de NSA. Thomas Drake a essayé  Il y a quelques années de révéler la vérité sans dévoiler les dossiers classés, et a été poursuivi et persécuté.

Thomas Drake, ancien  cadre supérieur de la NSA a été poursuivi pour espionnage au sujet des documents classifiés. Il explique comment par son histoire, il a affronté des mécanismes contre-productifs concernant la surveillance secrète des citoyens américains après le 9/11.

Au nom de la règlementation Américaine, depuis la promulgation de la Loi le « Patriot Act » il a été poursuivi pour espionnage après avoir révélé à la presse,  les activités et moyens frauduleux et illégaux opérées par l’agence de renseignements.  





 Traduction Patrick & Isabelle 







Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos